Ma démarche artistique traduit ma longue recherche d'identité et d'intimité. J'ai choisi la sculpture comme façon de pénétrer au cœur de ce que je suis. Grâce à l’argile, qui s’est imposée à moi, j’apprivoise et je vis sans pudeur les diverses manifestations de ma condition humaine et toutes les facettes de ma féminité.

Mes pièces en terre, auxquelles j'intègre des composantes en verre et en d’autres matières, sont à la fois organiques, structurées et pleines de détails. Elles présentent une forte charge émotive qui s'exprime librement. Je les façonne dans une argile à sculpter, choisie selon sa couleur et sa texture pour renforcer mon propos, puis je recouvre l'argile une fois cuite de plusieurs couches de teintures. Certaines œuvres laissent transparaître l’aspect naturel de la terre, d’autres sont habillées de couches colorées appliquées en transparence. Le verre, sphérique ou cylindrique, contient et laisse paraître des éléments en argile comme s'ils étaient dans une serre ou un cocon fragile et transparent. Je puise dans la nature, dans le règne végétal et animal surtout, les aspects, les caractéristiques, les comportements les plus primitifs et les plus raffinés pour me les approprier. À ces représentations, je marie souvent des formes humaines nues.

Ces pièces me permettent d’entrer en contact avec ce qui m’apeure, m’horrifie, me charme ou me fascine. Au moyen de formes rondes et lisses qui s’opposent à celles plus fines, détaillées et texturées, j’illustre mon ambivalence face au corps. J’expose ainsi une dualité souvent conflictuelle que je cherche sans cesse à réconcilier. En montrant ainsi mon intimité, je tente de toucher l’autre, mes pièces me servant à la fois d’alibi et d’interprète.