L'Oeuvre

 

Racines de l’Être
Dans le cadre du projet sous le thème du recueillement, l'oeuvre « Les racines de l'être » se veut intégrative et son
intention première est de créer un espace réconfortant. La sculpture prend vie par une dimension lumineuse colorée
variant en fonction de la position du soleil. L'oeuvre est composée d'une structure d'acier Corten qui
prend l'apparence d'un arbre, de racines et de branches.


En élevant notre regard, la sculpture devient anthropomorphique et des personnages prennent forme.
Ils s’enlacent avec tendresse et tiennent un parapluie rayonnant par sa transparence et ses couleurs vives. La
sculpture devient ainsi un lieu de réconfort, un refuge.

Les citoyens ont été invités à ajouter leurs couleurs au parapluie en peignant sur des toiles, lors d’une activité de
médiation culturelle, les 15 et 16 août 2020, de 11h à 16h.

Cette résidence a lieu à la Maison Hamilton, 106 chemin de la Grande Côte, Rosemère au mois d'août-septembre 2020.