Alain Daignault, alias Daigno, a commencé à s’intéresser à l’art dès l’âge de 12 ans. Son père était artiste peintre et c’est lui qui lui a transmis l’amour du dessin.
Ses trois passions sont le dessin, la sculpture et la peinture, mais elles ont toutes en commun l’amour du corps humain. On peut dire que les arts visuels ont
grandement guidés son parcours professionnel, puisque qu’Alain Daignault a, dans un premier temps, eu une carrière florissante à titre de directeur photo et
caméraman. Il a longtemps mis sa carrière d’artiste au deuxième rang, mais aujourd’hui, c’est à elle qu’il consacre tout son temps.

 

Pour nourrir et parfaire son développement artistique, il a suivi plusieurs séances de perfectionnement avec de grands sculpteurs et peintres professionnels, entre
autres avec les peintres Jacques Clément et Louisa Nicol. Depuis 1990, il a produit et vendu plus d’une centaine d’oeuvres. Il a participé à des symposiums,
exposé dans des galeries municipales, élaboré une galerie d’art avec un groupement d’artistes à l’atelier D’Ars Longa à Montréal. Depuis 2014, la ville de
Mont-Tremblant est l’hôtesse d’une galerie d’art coopérative qui a été mise sur pied grâce à un regroupement d’artistes, l’aide d’un généreux propriétaire et
Alain Daignault. De plus, Daigno possède un espace d’exposition à la galerie 500 de Boucherville. Il participe aussi, occasionnellement, à des expositions à la
galerie du Centre d’Art, toujours à Boucherville, où il y enseigne également la sculpture.