Démarche de l’Artiste

Avant d’être sculpteur j’ai d’abord été chercheur dans le domaine de l’environnement : écologie, géologie, changements globaux.  Cela m’a permis de porter un regard approfondi sur la nature et sur la manière dont l’humain entre en contact avec elle. Ainsi je suis inspiré par l’observation de l’infinie variété des lignes, des volumes, des formes et des textures que la nature présente.

Mon matériau de prédilection est la pierre parce qu’elle me donne un sentiment de contact vital et même primal avec la terre, son évolution et ses multiples transformations à travers les âges. Je me laisse d’abord influencer par la forme initiale et la texture naturelle de la pierre. J’écoute ce qu’elle a à me dire par ses lignes, ses veines et ses imperfections. La forme qui émerge ensuite est rarement préméditée. Elle est le fruit d’une sorte d’instinct, d’une fine observation, d’une imagination créatrice constamment à l’oeuvre et surtout d’une sensualité viscérale qui m’est transmise au fur et à mesure du contact avec la pierre. Certaines de mes sculptures sont à l’occasion planifiées. Elles sont influencées par ma formation en joaillerie. J’utilise à l’occasion d’autres matérieau comme le métal, le plastic, les minéraux semi-précieux, ou l’acrilyque pour ces sculptures. Je recherche alors un design aux lignes pures combiné à la simplicité de la forme en harmonie avec le volume et la texture. La plupart de mes sculptures sont abstraites ou tendent vers un réalisme abstrait. J'explore présentement de nouvelles avenues telles que le travail sur papier (estampes) en lien avec les textures trouvés dans la Nature et dans mes sculptures.

Ce qui m’intéresse au plan artistique et esthétique pour ce qui concerne mes sculptures en pierre, outre la forme sculpturale elle-même, c’est l’effet produit par la juxtaposition de la pierre à l’état brut avec sa texture naturelle, ses imperfections, ses fractures qui contraste avec les zones plus polies, plus texturées que j’ai créées. Ainsi, l’outil entre les mains du sculpteur joue pour ainsi dire le même rôle que la nature elle-même : il polit, sable, texture ou laisse tout simplement à l’état brut.